Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les macarons c'est bon!

De 2007 a 2009 je vivais sur Dijon pas loin de la très célèbre enseigne Paul et nombreuses sont les fois ou je me suis arrêtée pour acheter quelques macarons chocolat, vanille, pistache etc un vrai délice mais d'ou vient il? En allant lire sur Wikipédia nos ancêtres s'en régalaient déjà comme quoi la gourmandise a toujours existé petit résumé de wikipédia:

 

 

Le macaron apparaît en Europe au Moyen Âge où il va se diversifier et trouver de nouvelles formes et saveurs. D’Italie, il passe en France à la Renaissance. C’est en effet Catherine de Médicis qui a fait découvrir au xvie siècle les « maccherone » aux Français. 

Au Moyen Âge, le « macaron » désignait deux produits différents : le gâteau, mais aussi un potage avec des éléments en farine qu’on mangeait avec du fromage râpé, de la cannelle et du safran et que l'on a appelé « macaroni » à partir, seulement, du xviie siècle.

Avant de s’unir deux à deux, ce petit gâteau à base d’amandes, de sucre et de blancs d’œufs, croquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur se présentait tout seul. 


Enrichi de confitures, d’épices, de liqueurs, les coques de macaron sont accolées deux à deux dans les années 1830. Puis à la fin du xixe siècle naît « le macaron parisien » ou « Gerbet »[réf. nécessaire]. Un cœur de crème au beurre ou de confiture/compote est rajouté entre les deux coques. On le trouve dès 1880 dans le quartier de Belleville à Paris. Il est popularisé dans le Quartier latin par le salon de thé Pons, aujourd'hui disparu, ainsi que par la maison Ladurée qui les teinte en tons pastel indiquant leur parfum.

La présentation actuelle, sucrée et parfumée, n'a que peu de rapport avec les macarons lorrains au parfum d'amande, à la croûte croquante et fondants à l'intérieur.


Vers la fin de la décennie 2000 apparaissent des macarons dont le cœur a un autre parfum que le corps: pêche-rose, citron vert-basilic, praliné-yuzu, café-spéculoos, poire-orange, etc.

 

 

macarons.JPG    macarons-2.jpg

 

 

Ses petites douceurs que l'on mange si vite, est l'une des patisseries les plus difficiles à réaliser entre les blancs, la cuisson au four qui se doit d'être parfaite personnellement je ne me suis jamais lancé dans la confection des macarons il ne faut jamais dire jamais qui sait.

 

Peut être avec l'aide de Alsa et sa préparation pour macarons? 

 

753256.jpg

 

 

Et pour finir petit détour chez les grands noms:

 

On commence par le chef Michalak un vrai génie (et mignon en plus):

 

les macarons de michalak

 

J'avoue que la dedans je ne saurai lequel choisir! il y'en a même au snickers... miam miam

 

On s'arrête ensuite chez Ladurée, qui à une boutique sur Saint Tropez depuis le 1er juillet, leur site est d'ailleurs très sympathique:

 

laduree.jpg

 

Une petite visite chez Paul qui compte un petit nouveau: le macaron au spéculoos:

 

paul-macarons.jpg   macarons paul speculoos

 

On s'arrête chez Fabrice Gillotte qui a une boutique sur Dijon aussi! 

 

macarons-gillotte.jpg

 

 

Et on finit notre petit voyage chez Pierre hermé qui nous parle bien du macaron:

 

pierre hermé macarons

 

 

Mais dans tout ça il y a aussi les macarons salés ou les combinaisons de saveurs sont tout aussi nombreuses que les versions sucrées: 

 

Comme le macaron chèvre ciboulette, dont la recette et d'autres sont disponibles en cliquant sur l'image:

 

macaron-chevre-et-ciboulette.jpg

 

Le macaron a encore de belles années devant lui (pour notre plus grand plaisir), il a évolué au fil des siècles et des modes jusqu'ou l'imagination pourra t-elle encore aller?