Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le poivron : médicament oublié

La cuisine française n’emploie pas souvent le poivron; ce légume est un enfant perdu qui ne figure que rarement sur la liste de nos aliments préférés..et pourtant…. En 1932, le chercheur hongrois Albert Szent-Gyorgyi isole la vitamine C de l'extrait du poivron: il l'appelle l'acide ascorbique. Le poivron est un champion de la teneur en vitamine C qui est un élément nutritif essentiel: une petite portion de 50g seulement permet de couvrir 75% des apports quotidiens recommandés. Le contenu en cette vitamine augmente durant le mûrissement du poivron: il est presque deux fois plus élevé dans les poivrons rouges que dans les verts, qui n’ont pas atteint leur pleine maturité. La lutéoline – présente dans le poivron – freine la multiplication des cellules cancéreuses du côlon et en provoque la mort . Le poivron contient des substances appelées capsiates, chimiquement très proches des capsinoïdes du piment. (Ces dernières sont capables de tuer les cellules tumorales.) Le poivron se situe parmi les végétaux les mieux pourvus en fibres (2 g/100 g), qui stimulent efficacement le transit intestinal, et font de lui un précieux allié de l'élimination. Tout cela pour un apport énergétique très bas : seulement 21 kcal/100 g. Une tranche de poivron rouge contient environ le tiers de l'apport en caroténoïde recommandé par jour. Des recherches ont montré que les femmes proches de la ménopause qui consommaient quotidiennement deux repas - ou plus- riches en caroténoïdes, réduisaient leurs risques liés au cancer du sein de 17%. En effet, les caroténoïdes peuvent bloquer l'activité de l'estrogène. Les poivrons regorgent de vitamines B. Une étude japonaise a révélé que plus l'apport en vitamine B6 et en acide folique était important dans le régime alimentaire de la femme, plus les risques de mort liés à un accident vasculaire cérébral, aux maladies coronariennes et aux maladies cardiovasculaires étaient faibles. Le poivron apporte aussi de nombreux oligo-éléments et minéraux : phosphore, calcium, magnésium, fer, cuivre, manganèse, zinc. Ne l’oublions pas, ce beau légume! Et voici comment farcir des poivrons: hachez en gros des carottes, navets, oignons, poivrons, un peu de céleri –rave et céleri-branche, sinon ce que vous trouvez à la maison ( brocoli, chou, potiron, courgette….). Les couleurs sont importantes; nous satisfaisons aussi bien les papilles gustatives que les yeux! Mettez cette farce dans les poivrons à chaire épaisse. Pour l’assaisonnement: mettez dans le mixeur des noix trempées, jus de citron, sel, épices (paprika, poivre noir, marjolaine, basilic), un soupçon de sucre de bouleau, de l’eau pure. Quelle fraicheur!